RS&DE – Combien coûte un employé vs un sous-traitant ?

Innover est, par définition, une activité risquée pour une entreprise. Lorsque les étapes menant à l’innovation requièrent du progrès technologique, le risque est encore plus grand. En technologie de l’information, en informatique, en électronique ou en multimédia, l’atteinte du progrès technologique recherché est souvent fonction de la qualité et de l’expérience des spécialistes assignés aux projets innovateurs.

Deux des clés du succès sont donc un recrutement judicieux et un cash flow adéquat. Ce blogue ne traitera pas de recrutement, un sujet extrêmement complexe dans les conditions actuelles du marché de l’emploi en TI au Québec. Je vais cependant vous donner des informations au sujet d’une mesure fiscale permettant de réduire votre risque financier lié à votre projet innovateur dans la mesure où ces informations pourront influencer votre stratégie de recrutement.

La question : Engager un employé ou mandater un sous-traitant pour participer à votre projet ?

La nature éphémère d’un projet innovateur et des spécialités techniques requises pour atteindre un progrès technologique peuvent influencer votre stratégie de recrutement. Pour ceux qui sont abonnés au blogue d’Investelligent, vous connaissez mon opinion sur l’utilisation de sous-traitants dans vos projets innovateurs. Nonobstant celle-ci, il est possible que vous soyez confrontés à la décision d’engager un sous-traitant pour participer à votre projet.

L’autre question : OK, quelles sont les mesures qui pourraient influencer ma stratégie ?

La première chose à bien comprendre est que les deux paliers de gouvernement sont intéressés par la génération d’emplois permanents. Ils sont donc plus généreux pour ce type de dépense que pour l’embauche d’un sous-traitant. Par exemple, le programme de crédits d’impôt pour la rechercher scientifique et le développement expérimental (RS&DE) cible autant les employés que les sous-traitants.

Voici un tableau de simulation basé sur les hypothèses suivantes:

a) La nature des dépenses (autrement dit, les activités) respecte les critères d’admissibilité du programme de RS&DE.

b) Votre entreprise est admissible au taux de crédit maximal.

La simulation est basée sur une hypothèse où un salaire de 50 000 $ est admissible au programme. Deux cas de figure sont présentés, soit pour un sous-traitant et un employé. Le coût résultant pour l’entreprise suite à la réception des crédits d’impôt ne tient pas compte du coût des avantages sociaux des employés.

Simulation financière - RS&DE

Cette simulation démontre clairement l’avantage financier d’embaucher un employé pour participer à votre projet d’innovation.

Attention, l’aspect financier ne doit pas être le seul critère de votre stratégie de recrutement. La qualité de l’individu, son expérience et son habileté à s’intégrer à l’équipe en place sont aussi des critères fondamentaux.

Vous désirez discuter de vos options dans le contexte spécifique de votre projet ? Contactez-nous !

Laisser un commentaire

Anti-Spam Quiz: