Spécialiste des subventions visant les technologies de l’information (RS&DE, CDAE, PARI, Multimédia)

PARLEZ À UN EXPERT : 514.876.9880 poste 1007
 

d’Astous Groupe Conseil est spécialisé dans les crédits d’impôt visant les technologies de l’information:

Mieux comprendre, mieux agir

Le domaine des technologies de l’information, avec ses changements et défis constants, peut s’avérer complexe et même intimidant. Nous en sommes bien conscients. Notre expérience en génie logiciel, physique et électrique nous place dans une situation d’avant-plan pour faire face aux difficultés du milieu. Ce sont ces compétences, ajoutées à une ferveur pour l’innovation, qui poussent toujours plus loin notre compréhension de l’avancement technologique.

Il est important de bien analyser votre situation pour maximiser les leviers financiers qui vous permettront de mener vos projets à terme et de minimiser l’impact fiscal de vos choix. Chez d’Astous Groupe Conseil, nous préconisons la discussion et l’utilisation de simulations pour identifier la meilleure solution pour votre entreprise.

D’Astous Groupe Conseil démystifie la RS&DE

La RS&DE est un incitatif fiscal permettant aux entreprises canadiennes d’améliorer la technologie existante. Pour être valide, un projet doit respecter trois critères : contribuer à un avancement technologique, atténuer des incertitudes technologiques et suivre une investigation systématique. Comme l’identification des activités admissibles à la RS&DE constitue une tâche complexe, il peut donc s’avérer avantageux de faire appel aux experts de d’Astous Groupe Conseil. Ces derniers vous accompagneront et vous soutiendront au cours de toutes les étapes de votre réclamation RS&DE.





Identification de la RS&DE en technologies de l’information

L’identification de ce qui est admissible ou non au crédit d’impôt pour la RS&DE représente, pour plusieurs, l’étape la plus complexe d’une réclamation. Cette vidéo, savamment accompagnée d’exemples, permet de mieux comprendre la différence entre les travaux courants et les travaux admissibles à la RS&DE. Elle explique, entre autres, la base de connaissance, les critères d’admissibilité, le progrès technologique et les preuves à conserver.